Gestion des risques :

un dispositif robuste

Le groupe Michelin met en oeuvre un dispositif de gestion globale des risques (ERM) en conformité avec le cadre de référence de l’Autorité des marchés financiers (AMF) et les standards professionnels internationaux du Committee of Sponsoring Organization of the Treadway Commission (COSO).

Une Direction commune aux activités d’Audit Interne, de Gestion des Risques et de Contrôle Interne. Cette organisation favorise une vision partagée des risques et des enjeux prioritaires et une coopération suivie entre les équipes sur tout le périmètre du Groupe pour tous les horizons de temps.

Un dispositif de gestion de crise efficace. Piloté par la Direction de l’Audit Interne, la Gestion des Risques, le Contrôle Interne et la Qualité, il est déployé auprès des équipes de Direction du Groupe au moyen d’exercices de simulation de grande ampleur et de formations. Le Computer Emergency Response Team (CERT), une équipe de surveillance et d’intervention rapide en cas de cyber-intrusion, est opérationnel 24h/24h sur tous les continents.
En 2019, une cyber-attaque de niveau mondial a été simulée. En 2020, plus de dix simulations de grande ampleur pour différents types de crise sont programmées.

Des programmes d’assurance mondiaux sont en place pour les risques les plus importants : dommages/pertes d’exploitation, responsabilité civile, pollution accidentelle et risque cyber. Ils bénéficient à toutes les sociétés dont le Groupe est l’actionnaire majoritaire.

Les dix facteurs de risques
spécifiques au groupe Michelin
dont l'impact serait le plus élevé

1 1 2 2 3 3 4 4 5 5 6 6 7 7 8 8 9 9 10 10
  • 1- Cyber-Attaque
  • 2- Non continuité des activités
  • 3- Fusions, acquisitions et alliances
  • 4- Rupture d'approvisionnement
  • 5- Image et marques
  • 6- Grands projets
  • 7- Engagements de retraite et de prévoyance
  • 8- Sécurité des biens
  • 9- Fuite des savoirs et des savoir-faire
  • 10- Sécurité des produits pneumatiques

Découvrir aussi

Notre organisation